[4] Nouveau départ

Lorsque j’ai envisagé la création de ce blog, j’avais en tête de partager les difficultés que je rencontre dans mon quotidien du fait d’un décalage entre mon milieu social d’origine et celui dans lequel j’évolue (notamment professionnel).
J’avais décidé d’intituler ce blog « Entre deux mondes » et le titre me paraissait judicieusement choisi pour vous raconter mes anecdotes de jeune femme qui a « le cul entre deux chaises ».
En discutant avec un ami dans une situation semblable à la mienne, j’ai conforté cette idée. Surtout le jour où il m’a lancé que « la vie est tellement plus difficile lorsque que l’on évolue entre deux mondes… ».
Mais n’est-elle pas aussi tellement plus riche ? Evoluer parallèlement dans deux milieux sociaux différents est effectivement générateur d’un nombre important de questionnements et de remises en question.
La culpabilité est souvent  présente pour ne pas dire constamment tapie dans un coin  de votre tête: « Ai-je le droit de gagner beaucoup plus d’argent que mes parents alors que je leur dois tout ? », « Ai-je le droit de prétendre à un confort supérieur à celui qu’ils connaissent alors qu’ils se sont sacrifiés pour moi? »
Ceux d’entre vous qui vivent « entre deux mondes » n’échapperont pas à ces questions qui peuvent conduire à ne jamais se sentir à sa place.
Le temps et la maturité aidant, je me suis autorisée le droit de vivre avec ce confort que je pense avoir mérité. Cela ne veut pas dire pour autant que je renie mes origines. Bien au contraire.
Paradoxalement, ce n’est que depuis très récemment que j’assume timidement mais fièrement le milieu social d’où je viens.
J’en ai eu honte pendant des années et j’ai maintenant honte d’en avoir eu honte.

Aujourd’hui je me lance un nouveau défi qui me paraît valoir le coup d’être raconté.  Après réflexion, il me semble beaucoup plus intéressant de partager cela que de me complaindre dans les difficultés que je rencontre au quotidien. Et le titre de mon blog ne pourrait pas être mieux choisi.

J’ai décidé, en parallèle de mon travail de Consultante en Système d’Information, de débuter des études de psychologie par correspondance.

J’ai la profonde envie de partager avec vous les raisons de  ce choix et son annonce à mes proches (à ce stade seuls ma famille et quelques amis le savent) mais aussi à mon entourage (collègues, etc) et leurs réactions. Puis au fil du temps, de vous raconter ce que cet apprentissage a comme conséquence sur mon quotidien et ce que j’en retire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s